Abir Abdullah

Bangladesh

Deadly Cost of Cheap Clothing

Mention Reportage – Leica au Grand Prix international de photographie de Vevey 2013/2014

Abir Abdullah est né en 1971 au Bangladesh et obtient une maîtrise universitaire en marketing avant de devenir photographe. A Dacca, le feu est une menace omniprésente pour cette mégapole qui compte de nombreux ateliers de confection. Ces mauvaises conditions de travail sont apparues au grand jour lors de l’effondrement du Rana Plaza en avril 2013 qui a provoqué plus de 1100 morts. Abir Abdullah met en lumière l’insécurité constante dans laquelle vivent ces trois millions de travailleurs. Dans sa série Deadly Cost of Cheap Clothing, qui documente l’incendie de l’usine de Tazreen,il travaille sans concession en photographiant notamment les sacs des corps sans vie sortis des décombres.

Courtesy: Abir Abdullah/European Pressphoto Agency

Les images de cette série peuvent heurter la sensibilité de certains visiteurs.

Lieu d'exposition: Local d'Art Contemporain (LAC)
Deadly Cost of Cheap Clothing, 2014 ©Abir Abdullah/European Pressphoto Agency
Deadly Cost of Cheap Clothing: voir la galerie d’images

Artistes