27 – Stefanie Moshammer

Autriche (1988)

Each Poison, A Pillow

À l’âge de sept ou huit ans, Stefanie Moshammer adresse une lettre à « l’enfant Jésus », équivalent des demandes enfantines au Père Noël, souhaitant que sa mère guérisse de son addiction à l’alcool. Cette lettre constitue le point de départ de Each Poison, A Pillow. Mêlant recherches et souvenirs intimes, l’installation témoigne de l’affection profonde mais fragile qui lie mère et fille.  Entre elles se trouve la fameuse lettre ; au sol, un amas de coussins, en référence au titre, évoque à la fois le réconfort recherché par l’alcool et l’espace domestique, où l’alcoolisme des femmes est le plus fréquent. L’artiste viennoise part de son histoire personnelle pour aborder, sans jugement, un sujet dont on parle peu : l’alcoolisme au féminin.

L’installation Each Poison, A Pillow de Stefanie Moshammer est présentée au Musée Jenisch, aux côtés des autres projets lauréats du Grand Prix Images Vevey 2021/2022.

Lieu d'exposition: Musée Jenisch Vevey
Each Poison, A Pillow: voir la galerie d’images