Expositions passées

L'appartement session n°3

Du 16.02 au 01.05.2022

L’Appartement donne carte blanche à Flurina Rothenberger. Née en Suisse, elle grandit en Côte d’Ivoire et passe la majeure partie de sa carrière à photographier son continent d’adoption.
Au travers d’un récit individuel et d’une pratique artistique coopérative, elle démontre que l’Afrique est une réalité multiple.

Flurina Rothenberger investit toutes les pièces de L’Appartement en respectant leurs particularités et y déploie ses projets placés sous le signe de la collaboration.

EXPOSITION MONOGRAPHIQUE
LES CHAMBRES
Nice & Unfolded

Un magazine peut être à la fois un espace public, d’exposition et d’apprentissage. Les trois numéros de The Nice Magazine évoquent ce potentiel multiple propre aux projets d’édition. À l’initiative de Flurina Rothenberger et de Rahel Arnold, des créatif·ve·s se sont réuni·e·s en collectif éditorial et ont mêlé photographie, journalisme, conception visuelle et action sociale. Cette démarche collaborative caractérise toute la pratique artistique de Rothenberger. Ses photographies, réalisées dans différents pays africains, forment un essai visuel. L’intervention spatiale de Monika Schori transforme notre perspective en fonction de notre position en tant que spectateur·rice.

LE SALON
Pathé'O

Projet éditorial de grande envergure, Pathé’O retrace l’histoire de la mode et de l’industrie du textile en Afrique de l’Ouest au travers de la biographie du styliste et couturier ivoiro-burkinabé Pathé’O. L’exposition préfigure un extrait du livre à paraître en 2022 chez Edition Patrick Frey et met l’accent sur les travaux de Flurina Rothenberger en dialogue avec des images d’archives du photographe et journaliste burkinabé Ben Idriss Zoungrana.

LE CINEMA
N'Zassa

La Côte d’Ivoire occupe une place prépondérante sur la scène internationale du slam. Sous la direction de Flurina Rothenberger et du poète ivoirien Bee Joe, le temps d’une semaine, des étudiant·e·s en photographie du CEPV ont travaillé à distance et en duo avec des slameur·euse·s abidjanais·e·s à la création de poèmes visuels. Par un jeu d’échanges de mots et d’images, les disciplines créatives se sont mélangées pour éclore en une série de vidéos brutes et rythmées.

LE COULOIR
A BRIDGE IS NOT SOMETHING TO LOOK AT. YOU WALK ACROSS IT TO FEEL IT.

Quatre enfants âgé·e·s de cinq à dix ans se sont glissé·e·s dans la peau de commissaires d’exposition pour sélectionner ensemble une série de photographies réalisées par Flurina Rothenberger à travers l’Afrique. Quatorze images accompagnées de commentaires justifiant leurs choix sont rassemblées dans un accrochage conçu spécialement pour les enfants.

L'Appartement session n°2

Du 14.12.21 - 30.01.22
Sara Bastai (Portugal)
LES CHAMBRES
RAM_2.0, 2021

Pour rester au plus près de la création contemporaine, Images Vevey lance un nouveau prix en partenariat avec l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne : Images Vevey × ECAL vise à offrir une première exposition personnelle à un·e étudiant·e terminant un cursus en photographie. Sara Bastai est la première lauréate du prix Images Vevey × ECAL. Son projet RAM_2.0 est issu de sa collaboration avec une intelligence artificielle. En soumettant les centaines de photographies contenues dans son smartphone à un algorithme, ce dernier analyse les images et décrit ce qu’il y perçoit. Bastai photographie ensuite de nouvelles mises en scène en se basant sur les légendes générées. Un dialogue entre l’artiste et la machine s’établit pour explorer la notion même de souvenir au travers du regard de la technologie.

Projet de diplôme en Master Photographie réalisé à l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne

Maxime Guyon (France)
LE SALON
Aircraft: The New Anatomy, 2020

Entre 2017 et 2020, Maxime Guyon explore les plus importantes usines rattachées au domaine de l’aviation et rencontre de multiples protagonistes de cet impressionnant secteur économique. Avec une esthétique forte et une fascination pour le détail, il réalise une série photographique questionnant l’évolution fascinante de l’industrie aéronautique, tout comme la course folle à la performance technologique. Ses images sont rassemblées dans un livre intitulé Aircraft: The New Anatomy publié aux éditions Lars Müller à Zurich. Accompagnées d’un essai écrit par le chercheur et anthropologue franco-suisse Nicolas Nova, elles servent de métaphore évolutive et de point de départ pour une réflexion plus large sur les artefacts créés par l’humain et la relation ambivalente entre la nature et la technologie.

Publié par Lars Müller Publishers
22 x 28 cm, 126 pages, 70 images

Lucia Nimcova (Slovaquie)
LE COULOIR
Animal Imago, 2013

Quand l’artiste Lucia Nimcova part en voyage, elle a pour habitude de photographier les animaux rencontrés au fil de ses pérégrinations. Utilisant ces images pour envoyer des cartes postales à ses proches, une réflexion sur la communication s’amorce. Comment nous, animaux urbains du 21e siècle, nous situons nous par rapport aux autres animaux ? Que pouvons-nous apprendre si nous essayons réellement de les écouter, de collaborer avec eux ou de nous mettre à leur place ? Pouvons-nous nous comprendre ? Humanisée, cette faune domestiquée remet en question, avec humour, notre statut d’espèce « supérieure ». Quinze de ses photographies de rue sont rassemblées dans un accrochage conçu spécialement pour les enfants.

Batia Suter (Suisse)
LE CINEMA
Radial Grammar (3D re-edit), 2021

Depuis plus de vingt ans, Batia Suter collectionne des imprimés scientifiques, catalogues promotionnels, lexiques, livres d’art, revues animalières et bien plus encore. Elle y puise la matière première de sa pratique artistique : des images qu’elle extrait, décontextualise et associe pour les révéler sous un jour nouveau. Son projet de grande envergure Radial Grammar se décline en exposition, en livre et en vidéo. Cet enchainement visuel évoque une ancienne librairie remplie de trésors et d’encyclopédies. Dans L’Appartement, la projection évoque la sphère géante de la Chiesa Madre de la ville de Gibellina en Italie. Suter a conçu ce diaporama pour un videomapping monumental dans le cadre de la biennale Images Gibellina 2021. Le flux nous emporte dans un voyage iconographique mystérieux, élaboré autour des caractéristiques formelles et narratives des images.

L'Appartement session n°1

Du 13.10.21 - 28.11.21
Nicolas Polli (Suisse)
LES CHAMBRES
When Strawberries Will Grow on Trees, I Will Kiss U

Durant trois mois de confinement au printemps 2020, Nicolas Polli traverse une période de profonde solitude et d’incertitudes. Il puise alors dans ses ressources artistiques pour mettre en scène cette fragilité qu’il n’avait jamais ressentie aussi fortement. Confrontant son huis-clos, il se met à composer frénétiquement des natures mortes et des images à partir d’objets de son quotidien. Son imagination met au défi ses doutes comme ses désirs. Dans son appartement dépeuplé, il donne du sens à la banalité. Son propre corps devient également l’objet d’une attention nouvelle : vulnérable, il réclame une présence fantasmée. La sensibilité se mêle de sensualité lorsque Polli adresse de courts poèmes à une figure inconnue, idéalisée et érotisée. Finalement, sa série When Strawberries Will Grow on Trees, I Will Kiss U dresse le portrait sincère et délicat d’une solitude universelle.

Nicolas Polli (Suisse)
LE COULOIR
À table avec Nico!

Quand l’artiste Nicolas Polli photographie les natures mortes déroutantes qu’il compose dans son intérieur, la magie opère : des courgettes jouent les équilibristes, quelques cuillères tordues se transforment en personnage, des miches de pain servent de chaussons et des couverts semblent léviter. Quinze images jubilatoires sont rassemblées dans un accrochage ludique, conçu spécialement pour inspirer les enfants au cœur de L’Appartement – Espace Images Vevey.

Marie Noury (France)
LE CINEMA
Nous voir ensemble

Combien de récits peut engendrer une photographie à priori anodine présentée à différents membres d’une même famille et à leurs proches ? En compilant des fragments d’images vernaculaires, Marie Noury mène une enquête vidéographique où se croisent paroles, regards et gestes autour d’un cliché mystérieux puisé dans son archive familiale. Les souvenirs varient comme les interprétations. Entre rêveries et révélations, Nous voir ensemble questionne avec tendresse le pouvoir du cadrage photographique, des mots et de la mémoire émotionnelle.

Projet de diplôme de Bachelor Photographie réalisé à l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne

Peter Puklus (Hongrie)
LE SALON
The Hero Mother – How to Build a House éd. Witty Books / Images Vevey

Dans cette série lauréate du Grand Prix Images Vevey 2017/2018, Peter Puklus déconstruit la dynamique des rôles féminins et masculins préétablis : la maternité comme activité héroïque présumée et le devoir supposé du père de bâtir et de protéger le foyer. Présenté en première internationale lors de l’édition 2018 du Festival Images Vevey avec une installation immersive, le projet se poursuit aujourd’hui sous la forme d’un livre d’artiste co-publié par Witty Books et Images Vevey. En déployant un extraordinaire vocabulaire visuel et plastique autour de son propre noyau familial, Puklus décompose les symboles traditionnellement associés aux figures maternelles et paternelles. Au fil des pages, il partage avec les lecteur·rice·s ses doutes, ses états d’âmes et sa vulnérabilité.

L’illustré 100 ans – Un siècle d’images, une coproduction de L’illustré et Images Vevey

Du 11.09.21 - 3.10.21
Icons de Cortis & Sonderegger

À l’heure où le numérique permet les trucages de toutes sortes, Jojakim Cortis et Adrian Sonderegger créent manuellement des maquettes de photographies célèbres. Ils immortalisent le résultat en élargissant le champ de l’image, dévoilant sciemment leurs secrets de fabrication : tubes de colle, cutters, pinceaux, perceuses et éclairages. Intitulée Icons, la série questionne la construction des images faisant partie intégrante de notre mémoire collective, de la robe blanche virevoltante de Marilyn Monroe aux Twin Towers en flammes le 11 septembre 2001, en passant par le terrible tsunami de 2004 ou le premier pas de l’homme sur la Lune.

Les animaux font la une!

Un éléphant fêtant gaiement son anniversaire, un chiot posant devant l’objectif tel un véritable mannequin ou encore un ours polaire qualifié d’« as du bowling » ; résolument photogéniques, les animaux ont aussi fait la une de L’illustré entre 1921 et 2021. Images Vevey a sélectionné quinze couvertures mettant en scène nos amis à quatre pattes et propose un accrochage ludique, conçu spécialement pour les enfants au cœur de l’Espace Images Vevey.

Analepse \a. na. lɛps\
Analepse, de Noé Ciompi
Procédé par lequel on revient sur un ou plusieurs événements antérieurs au récit en cours

L’artiste visuel et réalisateur Noé Ciompi a sélectionné pour son projet Analepse une cinquantaine de visuels ayant fait la une de L’illustré entre  1921 et 2021. Il les a ensuite animés numériquement, en utilisant différents logiciels et intelligences artificielles pour découper et restaurer les images.  En résulte un montage vidéo immersif et étonnant, à la croisée de la deuxième et de la troisième dimension. En littérature, une analepse est une figure de style par laquelle on revient sur un événement antérieur au récit  en cours. Le public est ici amené à (re)visiter les événements tragiques ou joyeux, importants ou anecdotiques du siècle écoulé.

100 pour 100 de Lundi13

Les photographes de l’agence Lundi13 Niels Ackermann, Fred Merz, Guillaume Perret, Nicolas Righetti et François Wavre ont été invités par L’illustré à réaliser dix tableaux photographiques jubilatoires dans lesquels se côtoient, à chaque fois, dix Romand·e·s célèbres. Rassemblées par un même magazine, ces 100 personnalités d’horizons multiples créent l’histoire de la Romandie actuelle et se sont rencontrées – parfois pour la première fois – le temps de shootings hauts en couleur. Le glamour n’est pas romand ? Intitulée 100 pour 100, la série a des accents de cinéma hollywoodien et met en scène ces stars hors de leur zone de confort.

L’illustré en Images

Entre 1921 et 2021, le magazine L’illustré a publié précisément 5201 unes. Images Vevey s’est plongé dans cet important patrimoine visuel pour sélectionner plus de 130 couvertures étonnantes retraçant cent ans d’actualité. Présentées en grand format, ces couvertures dialoguent par associations de thématiques, de compositions ou au travers de détails surprenants.
Une nouvelle lecture d’image se profile, aussi ludique que décalée. De Guillaume Tell à Roger Federer en passant par la reine d’Angleterre, les innovations technologiques, les sports d’hiver ou les animaux en vogue, un siècle d’images se déploie soudainement à travers la ville de Vevey.

L’illustré, c’est vous de Julie de Tribolet, Blaise Kormann, Sedrik Nemeth

La célébration des 100 ans de L’illustré est aussi celle de ses lectrices et de ses lecteurs. Le projet L’illustré c’est vous regroupe 101 portraits de Romandes et de Romands né·e·s entre 1921 et 2021. Les photographes de L’illustré Julie de Tribolet et Blaise Kormann – accompagné du photographe Sedrik Nemeth et de Caroline Zingg ont parcouru la Romandie pour un road trip photographique. Durant cinq week-ends, des studios photos ont été installés dans chaque canton de Suisse romande pour accueillir ces modèles d’un jour. C’est une histoire générationnelle, de fidélité et de lien indéfectible unissant un magazine à toute une population.

Archive

Depuis son ouverture en 2010, l’Espace Images Vevey a proposé entre quatre et cinq expositions par années de photographes ayant participé au Grand Prix Images Vevey.

Découvrez les artistes de l’Espace Images Vevey dans notre archive.