48 – Céline Burnand

Suisse (1987)

Al Hayat – La Maison des Vivants

En 1928, René Burnand, médecin spécialiste de la tuberculose et directeur du Sanatorium populaire de Leysin, reçoit une lettre l’informant que le Roi Fouad d’Égypte recherche un candidat pour habiliter un hôpital destiné au traitement des patient·e·s atteint·e·s de cette maladie. Le pays comptait alors plus de 300 000 tuberculeux. Quelques mois plus tard, il s’installe avec son épouse et ses cinq enfants à Helwan, au sud du Caire, et y reste trois ans pour accomplir ce mandat. Deux recueils de mémoires de René Burnand et 700 clichés retracent cet épisode. Ces photographies au statut hybride sont à la fois des archives familiales et des témoignages d’intérêt historique. Elles offrent un éclairage sur une entreprise inédite, celle d’ouvrir un sanatorium en bordure désert au début du XXe siècle. Près de cent ans plus tard, ces documents sont étudiés, numérisés et sélectionnés par l’artiste Céline Burnand, arrière-petite-fille de René Burnand. Présentée à l’Espace Indiana, l’exposition Al Hayat – La Maison des Vivants interroge cette aventure entre candeur helvétique et regard exotisant, où le merveilleux côtoie les spectres du colonialisme.

Lieu d'exposition: Indiana
Al Hayat – La Maison des Vivants: voir la galerie d’images