17 – Yann Gross & Arguiñe Escandón

Suisse (1981) & Espagne (1979)

Aya

Pour le projet Aya (mot qui signifie “esprit” en langue quechua), Yann Gross et Arguiñe Escandón suivent les traces du franco-allemand Charles Kroehle, pionnier de la photographie ethnographique du XIXe siècle qui aurait, selon la légende, disparu en Amazonie péruvienne. Utilisant à la fois des images historiques et contemporaines, cette série réalisée au cœur de la jungle propose un dialogue entre la représentation de l’exotisme et les expériences sensorielles que les artistes ont vécu auprès de différentes communautés indigènes. Afin de révéler la jungle par sa propre essence, une partie des tirages ont été réalisés sur place à partir de plantes exotiques aux propriétés photosensibles et médicinales. Une résidence au printemps 2020 à La Becque leur permet de poursuivre leurs recherches sur les processus de développement à base végétale, cette fois à échelle locale, à partir de jus de plantes de la région.

Cette exposition est une collaboration entre Images Vevey et La Becque | Résidence d’artistes, institution située à La Tour-de-Peilz qui encourage les projets artistiques explorant les rapports entre nature, environnement et technologie.

Scénographie réalisée en collaboration avec le bureau RGB architectes et l’ébénisterie Emanuel Ris à Lausanne.

Avec le généreux soutien de la Ville de Lausanne, la Galerie Wilde, G.A.O Constructions bois et la Fondation Casino Barrière.

       

 

Lieu d'exposition: Résidence La Becque